Bienvenue! Merci pour votre visite!

Un enseignant handicapé crie pour un poste aménagé

Sadek Filali, enseignant de philosophie à Sidi Okba depuis une vingtaine d'années, vit une situation des plus dures qui ne lui permet que difficilement d'exercer sa mission et ce depuis le premier jour de son insertion professionnelle dans le secteur éducatif.

Après de longues années de souffrance en classe et dehors, cet enseignant handicapé des membres inférieurs se voit dans l'impossibilité de continuer l'exercice de sa tâche habituelle.

Il lui a donc fallu postuler auprès des services de la direction de l'éducation pour un éventuel poste aménagé. «Chose qui a été faite à maintes reprises», dit-il.

Le hic, c'est que «les services concernés font toujours la sourde oreille», ont affirmé ses collègues qui ne cessent de se demander comment il peut se mettre debout face à une cinquante d'élèves. Quant à la présentation de ses cours et la discipline en classe, c'est une autre paire de manches

Ajouter un commentaire
 
×