Bienvenue! Merci pour votre visite!

L'un des premiers décés est une biskrie.

Parmi les trois premiers décès des suites de la grippe A en Algérie figure une quadragénaire de Biskra, décédée la veille de l'Aïd au service de réanimation sous le regard des docteurs Benyahia et Beldjoud qui n'ont rien pu faire pour sauver la victime car «l'action du virus était plus forte que la leur», nous a déclaré le docteur Abdelhafid Khechicheb, responsable du service de neurologie.

A en croire des sources officielles, la victime a été évacuée vers les urgences de l'hôpital Hakim Saâdane une semaine après avoir contracté le virus H1N1.

Un peu plus tard, elle sera de nouveau admise au service de réanimation de l'hôpital central Bachir Benacer où les médecins découvrent qu'elle était atteinte de cette maladie tueuse, ce qui n'a pas été signalé lors de son admission dans la première structure hospitalière, avons-nous appris d'une source médicale qui ajoute qu'au moins un autre cas se trouve sous surveillance médicale. Notons qu'à l'heure actuelle, le pays enregistre pas moins de 274 cas de grippe A.

Ajouter un commentaire
 
×